Good news everyone ! Alors que la quatrième partie de Désenchantée vient de débarquer sur Netflix, Matt Groening s’apprête à quitter l’univers de la fantasy pour repartir vers une époque lointaine, très lointaine. En trente-trois ans de carrière sur le petit écran, le dessinateur devenu scénariste et producteur a su marquer le domaine de l’animation avec sa création phare, Les Simpson, qui bat des records de longévité sur la FOX – avec plus de de sept-cent épisodes diffusés à l’heure actuelle (717 pour être tout à fait précis) mais une autre série a su se faire une excellente réputation, malgré un parcours compliqué. Les fans auront reconnu que nous parlons de Futurama qui, si elle n’aura pas eu le droit à la même exposition que sa grande sœur, a toujours su déjouer les pronostics avec une incroyable capacité à rebondir.

A l’aube du deuxième millénaire, à une époque où Les Simpson était encore un rouleau compresseur en matière d’audience, réunissant en moyenne 15M de fidèles devant leur télévision, la FOX a accueilli sur son antenne le second show issu de l’imagination de Groening – développée aux côtés de David X. Cohen. Une plongée dans le domaine de la science-fiction qui saura ravir les critiques mais qui aura du mal à suivre les pas de son aînée. Malgré des débuts fulgurants, les aventures de Fry qui, après un malencontreux coup du sort se retrouve cryogénisé jusqu’à l’an 3000, n’est pas aussi puissante qu’espérée par les dirigeants du network – qui décide de mettre fin au show au terme de sa quatrième saison. Une décision paraissant injuste pour beaucoup, qui auraient voulu que les frasques de nos héros, dont l’inénarrable Bender Rodriguez, se poursuivent. Malgré cette annulation, la réputation de Futurama a su rester intacte, devenant culte avec le temps.

Une aura qui a permis à Matt Groening et David X. Cohen de réhabiliter leur œuvre commune, pour le plus grand plaisir des aficionados. Tout d’abord via quatre longs-métrages sortis directement en vidéo entre 2007 et 2008, qui ont par la suite été remontés en seize épisodes – qui furent diffusée sur Comedy Central. L’accueil réservé à ce retour a conforté le chaîne câblée dans son choix d’offrir une seconde vie à la série. Ainsi, l’équipe du Planet Express est revenu à la télévision le temps de six salves de treize épisodes, proposée entre 2010 et 2013, qui ont ainsi formé trois saisons supplémentaires. Incertain du futur de la série à l’époque de la septième saison, le tandem a alors écrit leur dernier épisode comme une conclusion, au cas où le renouvellement ne serait pas à l’ordre du jour. Ce qui fût malheureusement le cas, Comedy Central n’ayant pas fait le choix de poursuivre cette renaissance.

Remise dans son caisson de cryogénisation, Futurama est depuis restée en stase, l’équipe créative et les fans ayant toujours garder au fond d’eux l’espoir que Fry, Leela, Bender et consort reviendrait. Bien leur en a pris puisque nous venons d’apprendre que neuf ans après sa seconde annulation, celle-ci allait de nouveau renaître de ses cendres. Cette fois, c’est Hulu qui est à l’origine de ce sauvetage, la plateforme ayant commandé vingt épisodes – qui seront diffusés en deux sessions, donc deux saisons. La livraison de cette première partie est attendue pour 2023 sur le service de streaming aux Etats-Unis. Soyez rassurés, en France cette diffusion s’effectuera sur Disney+ (Hulu appartenant à The Walt Disney Company). Suite à cette excellente nouvelle, nos créateurs se sont fendus d’un communiqué teinté d’humour :

« Je suis ravi d’avoir une autre chance de penser à l’avenir … ou vraiment à autre chose que le présent » a ainsi déclaré David X. Cohen.

« C’est un véritable honneur d’annoncer le retour triomphal de Futurama une fois de plus avant que nous ne soyons à nouveau annulés brutalement » a surenchéri Matt Groening.

Un seul petit bémol concernant cette annonce – pour le moment – l’absence de John DiMaggio, l’interprète original de Bender, qui devrait être recasté à la suite de négociations non abouties. Espérons que ce problème se règle en interne. Niveau doublage, on se rappelle que les choses ont aussi été compliqué de ce côté de l’Atlantique avec de nombreux changements de comédiens en cours de route. Quoiqu’il en soit, qui a hâte de remonter à bord du Planet Express ?

© 20th Century Animation

Laisser un commentaire