Un an après que le MonsterVerse ai atteint son apogée au cinéma, avec la sortie de Godzilla vs Kong (un face à face que les spectateurs français n’auront pu aller découvrir en salles – celles-ci étant encore fermées à cette époque), l’avenir de la franchise de Warner Bros/Legendary Pictures se peaufine. Comme bon nombre de propriétés intellectuelles, cette dernière tend à partager son temps entre le petit et le grand écran – comme nous l’apprend le site américain Deadline.

Nous le savions déjà, les résultats satisfaisants de l’opus réalisé par Adam Wingard – qui est parvenu à totaliser 467,8M$ de recettes dans le monde alors que la pandémie de COVID-19 paralysait fortement l’industrie – s’est soldé par l’annonce d’un cinquième long-métrage ancré dans cet univers partagé centré sur le célèbre bestiaire de la Toho, toujours piloté par le metteur en scène. Si les rumeurs circulant sur la toile depuis évoquent la possibilité d’une relecture de Son Of Kong, rien d’officiel ne permet de corroborer cette hypothèse. Ce qui est certain, c’est que le roi de l’Île du Crâne à une aventure de retard sur son fidèle adversaire. En attendant d’en savoir davantage sur la suite des événements dans le domaine cinématographique, tournons nous vers le domaine de la télévision où les choses se précisent pour le MonsterVerse.

Godzilla part à l’assaut du petit écran
© Legendary Pictures

Alors que Netflix s’est lancée il y a quelques mois dans la production d’une série animée consacrée à ce cher Kong, sobrement intitulée Skull Island, c’est désormais au tour de la plateforme Apple TV+ de s’associer à Legendary pour mener à bien un projet dérivé de sa franchise phare – qui prendra la forme d’une production en live-action. Co-créée par Chris Black (Sliders, Star Trek : Enterprise ou encore Desperate Housewives) et Matt Fraction (Hawkeye), la série – qui n’a pour le moment pas de titre – mettra à l’honneur Godzilla ainsi que Monarch, deux piliers de la saga depuis ses débuts en 2014. Se déroulant après la bataille de San Francisco, qui clôturait le film de Gareth Edwards, celle-ci s’articulera autour d’une famille en quête de vérité, bien déterminée à déterrer des secrets bien cachés, liés à la nébuleuse organisation qui en savait plus que quiconque sur les Titans peuplant la Terre.

De quoi étoffer la mythologie du MonsterVerse et d’en apprendre davantage sur les motivations de Monarch, qui a su rester pour le moins mystérieuse malgré son omniprésence dans les différents volets produits jusque là. Si l’on se doute que, malgré le sujet, l’ombre de Godzilla ne fera que planer au-dessus de la série – notre Kaijū aimant se la jouer discret – il y a fort à parier que Legendary Pictures profitera de l’occasion pour nous introduire à des créatures emblématiques du catalogue de la Toho – bien entendu attachée au projet.

Laisser un commentaire