L’année dernière, Christopher Nolan tentait de redémarrer l’industrie cinématographique avec Tenet, qui avait la lourde tâche de faire revenir le public dans les salles obscures après des mois de fermeture à cause d’une certaine pandémie de COVID-19. Une mission qui s’est soldée par un relatif succès, le long-métrage s’en sortant mieux à l’international que sur le sol américain, totalisant 363,6M$ dans le monde. En France, le résultat a été positif, 2 343 931 spectateurs ayant découvert le dernier cru du réalisateur.

Enchaînant les films à un rythme constant, avec onze œuvres en vingt-deux ans de carrière, il n’est donc pas étonnant de savoir que maintenant que l’aventure Tenet est de l’histoire ancienne, Christopher Nolan se soit déjà attelé à son prochain projet. Comme le révèle le site américain Deadline, le cinéaste est en plein développement de sa douzième mise en scène, qui est en phase active. Après avoir décortiqué le concept du temps via le prisme de la science-fiction, notre homme va s’intéresser à un sujet historique et se replonger en pleine Seconde Guerre Mondiale – une époque déjà abordée avec Dunkerque, qui relatait de l’Opération Dynamo.

Ainsi, ce futur long-métrage se centrera sur Julius Robert Oppenheimer, connu pour être l’un des pères de la bombe atomique. Le physicien américain aura joué un rôle proéminent dans l’élaboration de l’arme nucléaire, opérant au poste de directeur du Projet Manhattan, qui déboucha sur la création de la bombe H avec les conséquences destructrices qu’on lui connaît. « Maintenant, je suis devenu la mort, le destructeur des mondes. » avoua le scientifique en paraphrasant un célèbre passage de la Bhagavad-Gita – l’un des écrits les plus sacrés de l’hindouisme. Et il n’avait pas tort. Suite à un essai fructueux au Nouveau-Mexique, cette arme fût utilisée par l’armée durant la Guerre du Pacifique, résultant au bombardement de Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 Août 1945.

C’est donc cette figure à la fois brillante et responsable de la mort de milliers de morts qui sera évoqué par Nolan dans sa retranscription d’une période sombrement trouble de la Seconde Guerre Mondiale. Si l’on ne connaît rien de plus quant à l’intrigue du film, les sources de Deadline ont affirmés que Cillian Murphy, un fidèle du réalisateur, serait attaché au projet. Il y a fort à parier que d’autres comparses viendront se rajouter à la liste, le metteur en scène aimant travailler avec un noyau dur de comédiens. La véritable inconnue pour le moment reste le studio qui prendra en charge ce film, Christopher Nolan ayant publiquement fait connaître ses désaccords avec Warner Bros., présent depuis Following. Maintenant que ce partenariat de longue date vacille, la concurrence s’intéresse de près à notre homme, tentant de l’attirer dans ses filets.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s