En Octobre 2018, Venom montrait ses crocs sur grand écran pour un film-solo couronné de succès – financièrement parlant – avec un box office mondial s’élevant à 856M$, ce qui a logiquement donné des idées à Sony Pictures, qui est bien déterminé à développer son Spider-verse. Ainsi, nous allons très prochainement renouer contact avec Eddie Brock et son symbiote, qui vont faire face à un ennemi qui ne manque pas de mordant…

Teasé dans la scène post-générique du premier opus, Cletus Kasady s’apprête à faire des ravages hors de sa cellule dans cette suite, intitulée Venom : Let There Be Carnage qui va nous introduire au plus célèbre ennemi de notre anti-héros.

Sous la houlette d’Andy Serkis, qui prend la relève de Ruben Fleischer, Tom Hardy va tenir tête à Woody Harrelson, qui incarne Kasady,un tueur en série ultra-violent, qui va lui aussi ne faire qu’un avec un symbiote pour devenir Carnage, un ennemi redoutable, adepte du chaos. Un sombre personnage, créé en 1992 par le scénariste David Michelinie et le dessinateur Mark Bagley, qui ajoutait une touche de noirceur supplémentaire à l’univers de Spider-Man. Un aspect qui ne semble pas être au premier plan de ce second opus qui, comme l’indique ses premières images, préfère se concentrer sur l’humour – un élément qui avait fait grincer quelques dents à la sortie de Venom.

Si le tandem Eddie/Venom va une fois de plus être un élément comique, on espère tout de même que Carnage viendra semer la peur et la mort, pour un duel au sommet avec son ‘paternel’ (dans les comics les symbiotes ont un lien de parenté). Marquant le retour de Michelle Williams au casting et l’arrivée de Stephen Graham et Naomi Harris, Venom : Let There Be Carnage sera à découvrir le 20 Octobre dans les salles obscures. Une deuxième pierre à l’édifice de ce ‘Sony’s Universe Of Marvel Characters’, dont la volonté est de multiplier les références à la grande toile de l’homme araignée et par extension au MCU (Sony et Disney ont un accord concernant l’exploitation de Spider-Man au cinéma). Prochaine tentative avec Morbius de Daniel Espinosa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s