Si nous avions eu peu de ses nouvelles depuis son dernier film, La Favorite, sorti en France il y a tout juste deux ans, Yórgos Lánthimos revient petit à petit sur le devant de la scène. En Novembre dernier, le réalisateur grec dévoilait sur la plateforme Mubi Nimic, un court-métrage porté par Matt Dillon, Susan Elle et Daphne Patakia, se centrant sur la rencontre fortuite entre un violoncelliste et une inconnue dans le métro, pour un résultat anxiogène. Cette brève parenthèse nous a permis de constater que le metteur en scène n’avait rien perdu de son cynisme et ce n’est pas son prochain projet qui affirmera le contraire.

Alors que le public attendait sa version de 1275 Âmes de Jim Thompson (qui a inspiré Le Coup De Torchon de Bertrand Tavernier) et son appropriation de l’œuvre de Richard Brautigan intitulé Le Monstre Des Hawkline : Western Gothique, qui ont été annoncés il y a plus d’un an sans que plus d’informations n’aient circulé à leur sujet, c’est une toute autre roman qui va être l’objet du prochain long-métrage de Yórgos Lánthimos. Spécialisé dans le monde du septième art et plus particulièrement sur les tournages à venir, le site professionnel Production Weekly a permis de révéler que le retour sur grand écran du réalisateur se fera avec Poor Things, qui se veut un hommage à Frankenstein de Mary Shelley et une relecture caustique du mythe du Prométhée Moderne.

Édité en 1993 en France sous le titre Pauvres Créatures, ce roman de l’écrivain écossais Alasdair Gray critique les conventions de l’époque Victorienne à travers les mémoires fictives d’un certain Archibald McCandless, docteur nous racontant comment son confrère Godwin Baxter a défié les lois de la médecine et de l’éthique en se prenant pou Dieu. En ressuscitant Bella Baxter en lui greffant le cerveau du fœtus qu’elle portait en elle avant de mourir, le savant-fou ramène à la vie un bébé dans le corps d’une adulte. Alors que notre narrateur tombe éperdument amoureux de la création de son ami et que tout deux suivent attentivement ses progrès d’évolution, la jeune Bella découvre avec naïveté la dure réalité de la société dans laquelle elle navigue, dynamitant à sa manière les us et coutumes propres à l’époque Victorienne, en vivant d’amour et d’eau fraîche, s’affranchissant des règles préétablies.

Les tribulations de cet esprit libre dans un corps libre, mélange de Frankenstein et de Candide, font de Pauvres Créatures une satire politique et social caustique emprunte de féminisme, un cocktail détonnant qui doit être à l’origine de l’intérêt de Lánthimos pour cette adaptation. Cette tonalité sarcastique se retrouve dans sa filmographie et trouvait d’ailleurs son point d’orgue dans La Favorite, qui sa la jouait Précieuses Ridicules. Parler de ce long-métrage n’est pas anodin, puisque l’une des actrices de celui-ci va prendre part à cette nouvelle réalisation à savoir Emma Stone, comme spécifié sur Production Weekly, qui interprètera sans aucun doute cette chère Bella Baxter. L’actrice étant surbookée avec plusieurs tournages en prévision et un congé maternité en approche, la production de Poor Things ne débutera pas avant l’automne 2021.

Emma Stone et Yórgos Lánthimos sur le tournage de La Favorite
2018 © Fox Searchlight

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s