Jamais deux sans trois. Après The Meyerowitz Stories (New and Selected) sélectionné à Cannes en 2017 puis Marriage Story, qui a permis à Laura Dern d’être multi-récompensée pour son second rôle (Oscars, BAFTA) l’année dernière, Noah Baumbach poursuit sa collaboration couronnée de succès avec Netflix.

Pour son prochain projet à destination de la plateforme, le scénariste et réalisateur va s’éloigner de son expérience personnelle comme ce fut notamment le cas pour son précédent long-métrage centré sur un couple en crise, ayant porté son dévolu dans la bibliographie de l’auteur Don DeLillo. Comme le rapporte le magazine professionnel Production Weekly, c’est le huitième roman de l’écrivain, White Noise (traduit sous le titre Bruit De Fond en France) qui va être porté à l’écran, un ouvrage qui intéresse depuis des décennies cinéastes et producteurs.

Paru en 1985, celui-ci fait partie de la mouvance appelée littérature post-moderne et se veut une critique de la société de consommation, qui tel un bruit de fond parasite la perception de la réalité. Une satire du monde moderne se diffusant à travers le parcours d’une famille typique de la classe moyenne. En se consacrant à Jack Gladney, un professeur d’université du Midwest, à Babette – sa quatrième femme – et à leurs quatre enfants. Quand un événement dramatique – se traduisant par un accident chimique – va venir secouer le quotidien de l’Amérique, la peur de la mort et le pouvoir de la désinformation vont s’entremêler dans un récit paranoïaque, bousculant les croyances et fondements de nos personnages. Ce qui était à l’époque une dystopie s’est révélée être visionnaire quand on pense à la fois à Tchernobyl et à notre époque actuelle, ou pandémie et toute puissance des médias dominent notre attention.

Un sujet porteur et des thématiques fortes pour un livre auréolé du National Book Award, grande récompense dans le monde de la littérature, permettant à Don DeLillo de s’ouvrir à un plus large public et d’intéresser le monde du septième art. Ainsi, comme d’autres écrits tels que Cosmopolis ou The Body Artist (Body Art en V.F.), les droits de White Noise ont été acheté dans le but d’une adaptation cinématographique mais ces tentatives – dont une portée par Barry Sonnenfeld (La Famille Addams, Men In Black) – ont toutes échouées, jusqu’à aujourd’hui.

Si l’arrivée de Noah Baumbach sur ce projet est alléchant, les fans du réalisateur et de son univers seront ravis d’apprendre que ce dernier s’est entouré de proches pour porter à l’écran cette plongée dans ce monde où la surconsommation règne en maître. Adam Driver et Greta Gerwig ont en effet rejoint White Noise, pour camper le couple principal, à savoir Jack et Babette Gladney, ce qui marque à chacun leur quatrième projet commun avec Baumbach. Avec une telle équipe pour adapter DeLillo, la curiosité est au rendez-vous.

Noah Baumbach, Greta Gerwig et Adam Driver lors de la 77ème cérémonie des Golden Globes
© Getty / Frazer Harrison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s