[Cinéma] Vos déceptions d’Octobre 2018

Après nous avoir parlé de vos coups de coeur, il est désormais temps de nous évoquer les films qui vous ont déçu parmi ceux visionnés en Octobre.

En Septembre La Nonne de Corin Hardy, Les Deguns de Cyrille Droux et Claude Zidi Jr et Neuilly Sa Mère, Sa Mère de Gabriel Julien-Laferrière étaient parmi vos déceptions. Quelles oeuvres retrouvera t-on ce mois-ci ? Réponse maintenant !

déception

A Star Is Born de Bradley Cooper n’aura laissé personne indifférent et après avoir été cité deux fois dans la rubrique Coup De Coeur, il fait également parti des déceptions du mois pour Annabelle et Justine, du blog Ptite Cinéphile.

Annabelle :

Ma déception du mois et pour la nouvelle adaptation A Star is born. Certes l’histoire correspond à celle de départ, le film se laisse regarder et les acteurs sont impeccables, il y a des thèmes à ne pas survoler tels que le consentement et le suicide et surtout ce dernier.
Oui l’histoire d’amour m’a beaucoup gênée au début car il n’y a aucun signe d’amour chez me personnage d’Ally au départ et on peut aussi voir du harcèlement dans l’insistance qu’à Jackson pour qu’elle vienne. Et le début de leur idylle est trop expéditif. Il lui saute dessus alors qu’on ne s’y attend pas tellement mais on sait après qu’elle était consentante. Cette scène m’a beaucoup gênée tout comme celle de fin lors de la pendaison. Était-ce vraiment necessaire de montrer ça si explicitement ? Cette scène est bien trop choquante à mon avis et la réaction des personnages face à cette tragédie l’est aussi. Le point de vue globale étant que c’est uniquement la faute du personnage et que personne ne doit s’en vouloir. Je suis désolée mais parler du suicide ne doit pas se limiter à ça. C’est un sujet bien trop important pour ne dire que ça et en aucun cas le suicide est totalement égoïste. Il faut aider les personnes dépressives et suicidaires qui dans la majorité des cas se voient comme un fardeau pour leur proche et pensent qu’ils seront mieux sans eux.
Soutenez vos proches, même si vous avez l’impression que rien ne fonctionne, soyez à leur l’écoute et encouragez les toujours !

Justine :

Certes c’est un remake ce qui explique le scénario très prévisible, mais même modernisé par Cooper, les situations restent banales avec un fil narratif qui devient ennuyeux. Ce qui ne s’arrange pas avec la longueur du film (2h15) composé de trop longues scènes où il ne se passe pas forcément grand chose (même si les plans sont beaux et bien mis en scène). La première partie est réussie tandis que la seconde patine. Le film évoque la mort d’une étoile et la naissance d’une autre ce qui est vu maintes et maintes fois au cinéma. Même si ici, Cooper a essayé de moderniser la manière de traiter ce thème (cérémonie des Grammy Awards, vidéo sur youtube par exemple mais qui restent sans incidences sur nos personnages), le sujet reste quand même énormément centré sur les problèmes d’alcool et de drogues de Jackson ce qui finit par être trop répétitif.

Sa critique complète à retrouver ici : https://ptitecinephile.wordpress.com/2018/10/10/a-star-is-born/

Pour Olivier de CritiKs MoviZ, l’horreur n’a pas été au rendez-vous lors de sa découverte de Slender Man réalisé par Sylvain White.

La déception du mois d’octobre est arrivée par l’intermédiaire d’un métrage présenté comme un film d’horreur. Mais d’horreur il n’en a que le nom. « Slender Man » de Sylvain White est probablement le pire métrage que j’ai pu voir cette année, bien qu’il reste encore deux mois pour découvrir des pépites et/ou des horreurs. L’histoire n’est guère originale, l’intérêt est vide et surtout, il n’y a rien qui fait peur dans ce film basé sur une légende urbaine créée par Eric Knudsen au début des années 2010 sur Internet. C’est tellement mauvais que j’ai presque honte de vous aiguillez vers ma critique : https://critiksmoviz.com/2018/10/31/slender-man-2018/

Johnny English Contre-Attaque n’a pas été du goût de tout le monde et la blogueuse SacriLedge nous explique brièvement pour quelle raison :

Côté déception, le Johnny English de trop, qui parvient difficilement à faire sourire, avec des gags ras des pâquerettes et un comique de situation qui ne fonctionne plus.

Enfin Cédric a eu le malheur de voir Alad’2 de Lionel Steketee et ne mâche pas ses mots sur ce film.

Comment peut-on encore produire des comédies de ce genre en France ? Alad’2 est tout bonnement une catastrophe de A à Z. Que ce soit le scénario juste bon à enchaîner des blagues déjà datées et aucunement drôles ou le jeu en roue libre de certains acteurs quand Kev Adams en fait le moins possible et ne fait pas semblant de croire en ce projet  même quand il se lance dans une parodie de comédie musicale. Pour couronner le tout, la réalisation est convenue et plate. Un véritable naufrage qui a quand même réussi à trouver des financiers. 

Un grand merci à vous cinq d’avoir participé et d’avoir livré vos différentes déceptions !

Si jamais d’autres personnes veulent partager les leurs, je les rajouterai à l’article !


Vous pouvez m’envoyer vos avis/critiques par mail à l’adresse suivante : seriesdefilms@hotmail.com

Vous pouvez laisser soit votre nom/prénom ou votre pseudo avec votre avis/critique, comme-ça les gens pourront vous reconnaître 😉

2 réflexions sur “[Cinéma] Vos déceptions d’Octobre 2018

  1. Pingback: Quels sont vos coups de coeur / déceptions du mois de Novembre ? Partagez-les sur SeriesDeFilms ! | seriesdefilms

  2. Pingback: [Cinéma] Vos déceptions de Novembre 2018 | seriesdefilms

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s